savon-naturel

Le guide de votre bien-être à domicile

Le savon d’Alep, origine et fabrication

Le savon d’Alep

© Bernard Pascal

Un des premiers savons nés il ya plus de 3000 ans en Syrie, le savon d’Alep est le savon naturel par excellence.

  1. Le savon d'Alep, vieux comme le monde
  2. Comment est-il fabriqué ?
  3. Un savon dermatologique

Le savon d'Alep, vieux comme le monde

Le savon d’Alep, créé lors de la haute antiquité représente à lui tout seul un patrimoine historique unique.

Son procédé de fabrication vient de la ville qui porte son nom, Alep, et ce sont les Croisés qui le font connaitre en Occident.

Son usage s’est très vite répandu dans le bassin méditerranéen pour parvenir à Marseille.

Le savon de Marseille et tous les savons naturels ont pour origine le savon d’Alep.

Comment est-il fabriqué ?

L’eau, la soude et l’huile d’olive de première qualité de 2e pression à froid sont chauffées lentement à 80°C et 100 °C pendant plusieurs heures dans des chaudrons.

C’est cette action de saponification qui forme le savon d’Alep.

Ensuite, on y rajoute 30 % d'huiles de baies de laurier, ce qui lui donne sa couleur verte.

Après cela, la pâte est étalée et coupée en bloc et passera au séchage en cave pour une période de neuf mois.

À la fin de cette phase de séchage, il aura une couleur marron kaki par oxydation de la chlorophylle.

Un savon dermatologique

Le savon d’Alep est un savon 100 % naturel et surgras, ce qui a la qualité de combattre le dessèchement de la peau contrairement au savon ordinaire et industriel.

Il maintient l’équilibre basique de tous les types de peau et conserve leur fermeté et leur tonicité.

Le savon d’Alep ne contient aucun additif chimique ou artificiel.

Il est recommandé en traitement dermatologique comme en cas d’eczéma, d’acné ou de psoriasis.

On peut aussi utiliser le savon d’Alep en shampoing ou en masque pour le visage.